Qu’ils portent sur nos produits, sur nos services ou sur le site Internet que vous visitez présentement, vos commentaires seront lus avec intérêt.

 

 

 

 Merci

de nous dire bonjour !

Envoi du formulaire...

Le serveur a rencontré une erreur.

Formulaire reçu.

  • HÉRITAGE

    Originaire de Siracusa, en Sicile, Antonio Carpinteri
    est arrivé au Canada en 1970 avec la ferme intention
    de fonder sa propre entreprise dans un domaine où
    il pourrait exceller. Son rêve n’aura pas mis beaucoup
    de temps à se réaliser : en 1972, il ouvrait Italia Pizzeria
    sur la rue Saint-Pierre à Matane. Le rideau se levait sur
    une pièce en 4 actes, une pièce qui raconte l’aventure
    extraordinaire d’une entreprise familiale qui ne
    cessera jamais de cultiver des valeurs…

    aussi saines que ses produits.

     

     

     

    •          ACTE I : De la petite pizzeria de la rue Saint-Pierre à la grande usine du parc industriel (1972-1976)

      Deux ans après avoir ouvert Italia Pizzeria, à Matane, Antonio Carpinteri reçoit la visite des supermarchés de la région. Ils lui demandent de leur cuisiner des pizzas demi-cuites qu’elles pourront vendre dans leurs comptoirs.
      Il relève le défi de façon audacieuse : en construisant une usine dans le parc industriel
      de Matane et en fondant Italia Distribution.

      L’usine fabrique sa célèbre pizza demi-cuite, mais également des sous-marins
      et les cretons qui seront bientôt l’un de ses produits les plus réputés.
      En 1976, un an après être devenue Les Aliments Gaspésien, l’usine diversifie
      sa production en offrant des tourtières, des egg rolls et même des gâteaux.

    •          ACTE II : La croissance et la diversification (1977-1987)

      Changement de nom et de vocation : en 1981, Les Aliments Gaspésien devient
      Les Cuisines Gaspésiennes pour commercialiser elle-même ses produits.
      Sous la marque Gaspésien, jambon cuit, soc fumé, salami et pepperoni
      qui s’ajoutent à la famille.

      En 1986, un feu détruit l’usine. L’occasion pour l’entreprise de s’installer
      dans le parc industriel de Matane, dans une usine construite sur mesure
      pour ses besoins et ses ambitions.

    •          ACTE III : Des produits qui font du chemin (1988-2003)

      La marque Gaspésien a le vent dans les voiles. Sa réputation ne cesse de grandir,  plaçant son simili poulet, ses cretons et ses jambons parmi les meilleurs vendeurs
      de leurs catégories dans un nombre croissant de supermarchés. Une réputation
      qui permet le développement de nouveaux produits et la conquête de
      nouveaux marchés géographiques.

    •          Acte IV : Le temps de passer le flambeau (2004 à aujourd’hui)

      Le premier fils d’Antonio, Enrico, prend la direction générale de l’usine de
      l’entreprise. Quant à son deuxième, Luca, il se joint au vignoble qu’Antony
      a fait naître à St-Ulric. Le vignoble de la Villa Carpinteri, où plus de 10 000 vignes défient le climat en formant le plus nordique de tous les vignobles canadiens.

      www.vignoblecarpinteri.com

    Enrico Carpinteri

  • INSTALLATIONS

    Les installations de production de Les Cuisines Gaspésiennes sont accréditées HACCP par l’Agence canadienne d’inspection des aliments. Normal : nos méthodes de production sont axées sur la qualité totale et nous utilisons des technologies de pointe pour que la saveur reste dans l’emballage du jour de la production jusqu’à celui
    de la consommation.

    Notre usine de 40 000 pieds carrés ne produit pas que de la charcuterie : elle produit de la qualité, de la variété (plus de cinquante produits!) et de la constance d’approvisionnement pour une clientèle de connaisseurs
    qui s’étend partout en Amérique du Nord.

     

     

  • MARCHÉ

    Au fil des années, l’entreprise est devenue un producteur nord-américain de première importance. En plus de rejoindre toutes les épiceries de toutes les villes et de tous les villages du Québec, nos produits sont distribués dans d’autres provinces canadiennes.

    Tout comme les gens de chez nous, nos voisins apprécient deux choses : le goût de nos charcuteries et la constance de leur fraîcheur. Deux qualités essentielles pour tous ceux... qui aiment ça quand c’est bon.

     

ENGLISH